Une route de montagne bordée d’un panneau de signalisation « Attention aux lamas ». Un troupeau de camélidés menés par une vieille Polonaise en fichu, coupant la route à une antique Citroën Visa orange vif… Cette scène un peu surréaliste s’est déroulée mardi après-midi sur les hauteurs de la Basse des Feignes, sous l’oeil attentif de du maire, Hubert Arnoùd, et de son adjointe à la culture Alexandrine Ducret, mais aussi de plusieurs caméras, pour l e s besoins d u film « Crash test Aglaé », dont la sortie en salles est prévue pour fin 2016.

Aux premières loges, Hervé Perrin, patron du Couchetat, a été sollicité voilà quelques semaines par le réalisateur et la productrice du film, Gaëlle Ruffier, pour soumettre une partie de son cheptel andin aux feux des projecteurs.

Télécharger l’article (pdf)

Petit extrait du tournage.